CAS 1 -

Zola

Diagnostic et traitement d’un chien symptomatique ayant obtenu un test positif pour une infection par la maladie de Lyme

Zola est une femelle labrador de race croisée, opérée, âgée de 6 mois, adoptée dans un refuge. Sa première visite chez le vétérinaire remonte au 2 janvier 2008. Outre une toux de chenil ne nécessitant aucun médicament, Zola semblait en parfaite santé.

case 1

Six jours plus tard, le 8 janvier, le propriétaire ramenait Zola chez le vétérinaire parce qu’elle présentait une léthargie, elle boitait et avait perdu l’appétit. Elle avait les articulations du carpe et du coude enflées et douloureuses à la flexion; l’extension de son épaule droite lui causait également de la douleur. Les résultats d’examen (FC=120, FR=16, T=102,6) révélaient une polyarthropathie et une légère fièvre.

Une formule sanguine complète a été obtenue et était dans les limites de la normale, tout comme la radiographie pulmonaire visant à déceler une pneumonie.

Zola a été soumise au test de dépistage de la maladie de Lyme et d’anaplasmose au moyen d’un test ELISA qui a révélé un test positif pour une infection par Borrelia burgdorferi.

Zola a probablement été infectée au cours des mois précédents puisque les dernières tiques ont été vues au mois de novembre. Le changement récent de son environnement et sa toux de chenil ont sans doute été les éléments ayant permis à la forme clinique de la maladie de Lyme de se déclarer, puisque de nombreuses infections transmises par tiques se manifestent lorsque le chien présente d’autres infections ou est stressé.

Résultats du traitement:

  • Zola a reçu un traitement par doxycycline à 10 mg/kg bid pendant 30 jours (autre traitement possible : 20 mg/kg tid d’amoxicilline pendant 30 jours)
  • Deux semaines après le début de l’antibiothérapie, Zola a reçu un vaccin contre la maladie de Lyme, protocole recommandé par son vétérinaire
  • Un test quantitatif de l’anticorps C6 a été soumis et a révélé un niveau de 40 unités/L
  • Le vétérinaire a recommandé un autre test six mois plus tard dans le but d’obtenir une diminution de 50 % du niveau initial
  • La surveillance des concentrations de C6 permettra de déterminer si Zola présente une autre infection ou si son infection actuelle persiste
  • L’état de Zola s’est amélioré en 24 heures et est demeuré stable depuis

Points à retenir de ce cas:

  • Un dépistage annuel de la maladie de Lyme est important, que le chien soit symptomatique ou non
  • Un résultat positif pour la maladie de Lyme sert à confirmer le diagnostic fondé sur les symptômes
  • Un traitement est clairement indiqué si le résultat est positif et si le chien présente des symptômes
  • Un vaccin contre la maladie de Lyme devrait être administré deux semaines après le début de l’antibiothérapie pour prévenir toute infection subséquente
  • Il est recommandé de mesurer les concentrations de C6 une fois par année pour vérifier si l’infection est sous contrôle
  • La majorité des chiens présenteront un titre de C6 à vie (environ 75 %) même lorsque l’infection est sous contrôle

Prévention de la maladie de Lyme:

  • Le vétérinaire de Zola, qui demeure dans une région endémique pour la maladie de Lyme, recommande le vaccin contre la maladie de Lyme pour tous les chiens qui se présentent à sa clinique
  • Zola a reçu le vaccin contre la maladie de Lyme deux semaines après avoir commencé l’antibiothérapie
  • Au cours des cinq dernières années, la prévalence de la maladie de Lyme constatée à la clinique est passée de 45 % à 20 % grâce à l’utilisation régulière des tests de dépistage, des traitements, des vaccins et d’un contrôle intensif des tiques
Les chiens
ne présentent souvent
aucun signe
de la maladie de Lyme
Le risque d’exposition à la maladie de Lyme est probablement plus élevé chez le chien que chez l’humain
La maladie de Lyme a été observée dans les dix provinces canadiennes
×

Avis de rejet de responsabilité

Vous vous apprêtez à quitter le site Web de Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd./Ltée [« BICL »]. Le site rattaché ou tout autre site associé à un lien contenu dans un site rattaché n’est pas sous le contrôle de BICL. BICL n’est pas responsable du contenu d’un tel site, des changements ou mises à jour apportés à un tel site ni de la collecte et du traitement de tout renseignement personnel sur un tel site. De plus, BICL n’est pas responsable pour la diffusion Web ou toute autre forme de transmission reçue de tout site rattaché. Ce lien vous est fourni à titre pratique seulement et son inclusion ne sous-entend aucunement que BICL l’approuve.

Annuler Continuer