Faites preuve de vigilance

Signes cliniques

Le personnel de la clinique vétérinaire devrait être à l’affût des signes cliniques de la maladie de Lyme.

  1. Boiterie
  2. Articulations douloureuses et enflées
  3. Fièvre, ganglions lymphatiques locaux enflés
  4. Manque d’appétit
  5. Léthargie, ne veut pas jouer

Rechercher tout autre problème de santé comme

  • Boiterie non spécifique
  • Chiens présentant une fièvre et des signes non spécifiques
  • Chiens sans fièvre et présentant des signes non spécifiques

Poser le diagnostic

Le diagnostic de la maladie de Lyme est habituellement confirmé lorsque le chien présente des signes cliniques de la maladie et a obtenu un test positif à l’anticorps C6. Cependant, il est parfois difficile de poser le diagnostic selon le moment où le test est effectué et l’apparition des premiers signes. Un chien positif peut être infecté et présenter ou non des signes cliniques, mais pourrait présenter des signes cliniques plus tard.

  • De nombreux chiens ayant obtenu un test positif pour la maladie de Lyme ne présentent pas de signes cliniques au moment où le test est effectué
  • Les chiens ne présentent souvent des signes cliniques de la maladie que plusieurs mois après avoir été infectés

Discuter du diagnostic avec le client

L’examen clinique offre au vétérinaire l’occasion de discuter de la maladie de Lyme avec le client.

  • Il peut discuter des signes observés durant l’examen
  • Il peut demander au propriétaire du chien de lui signaler tout signe subséquent
  • Il peut discuter de tout autre problème de santé observé durant l’examen
  • S’il soupçonne la maladie de Lyme, il peut souligner l’importance du test de dépistage
  • Il peut poser des questions sur les facteurs de risque, comme la région géographique de résidence du chien ou visitée par le chien, son mode de vie et son contact avec des animaux sauvages, même dans sa propre cour
  • Il peut demander si le client a trouvé des tiques sur son chien
  • Il peut offrir de vacciner d’autres chiens qui demeurent dans la même maison

Un diagnostic précoce est important

Le plus grand défi que doivent relever les vétérinaires est de poser le diagnostic de la maladie de Lyme le plus tôt possible, lorsque l’antibiothérapie sera plus efficace. Il est souvent difficile de poser un diagnostic précoce du fait que les signes cliniques ne se manifestent souvent pas avant deux à cinq mois après l’infection et peuvent être considérés à tort comme des symptômes d’autres maladies.

Les chiens
ne présentent souvent
aucun signe
de la maladie de Lyme
Le risque d’exposition à la maladie de Lyme est probablement plus élevé chez le chien que chez l’humain
La maladie de Lyme a été observée dans les dix provinces canadiennes
×

Avis de rejet de responsabilité

Vous vous apprêtez à quitter le site Web de Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd./Ltée [« BICL »]. Le site rattaché ou tout autre site associé à un lien contenu dans un site rattaché n’est pas sous le contrôle de BICL. BICL n’est pas responsable du contenu d’un tel site, des changements ou mises à jour apportés à un tel site ni de la collecte et du traitement de tout renseignement personnel sur un tel site. De plus, BICL n’est pas responsable pour la diffusion Web ou toute autre forme de transmission reçue de tout site rattaché. Ce lien vous est fourni à titre pratique seulement et son inclusion ne sous-entend aucunement que BICL l’approuve.

Annuler Continuer