Prévention de la maladie de Lyme du chien

Contrôle des tiques

Réduire le risque par le contrôle des tiques

Vous pouvez réduire les facteurs de risque de la maladie de Lyme en contrôlant la présence de tiques sur votre chien, dans votre maison et sur votre propriété. Dans les régions endémiques, il est important de bien observer ces recommandations car le risque d’exposition est élevé pour tous les chiens, surtout pour ceux n’ayant pas reçu de vaccin contre la maladie de Lyme.

Étant donné leur fourrure épaisse et leur curiosité innée, et le fait qu’ils sont plus courts sur pattes que les humains, les chiens sont une cible parfaite pour les tiques. En fait, le risque d’entrer en contact avec des tiques est 50 à 100 fois plus élevé chez les chiens que chez les humains.

Vérifiez la présence de tiques

Vérifiez la fourrure de votre chien pour détecter la présence de tiques chaque fois que le chien rentre de dehors. Même si vous ne vous êtes pas éloigné de votre domicile, votre chien passe quand même du temps dans la cour. Dans les régions endémiques, il est recommandé de vérifier la présence de tiques tous les jours, de préférence dans les quelques heures suivant une visite à l’extérieur.

La tique Ixodes Cependant, la transmission lente de la bactérie après la première piqûre de tique donne la chance d’enlever les tiques avant que la maladie soit transmise. Cependant, la transmission lente de la bactérie après la première piqûre de tique donne la chance d’enlever les tiques avant que la maladie soit transmise.

Traitez votre chien

Vous pouvez utiliser des produits de contrôle de tiques comme des produits à vaporiser, des bains, des shampooings et des produits topiques pour éviter la présence de tiques sur votre chien. Consultez votre vétérinaire qui saura vous recommander des traitements efficaces contre les tiques.

N’oubliez pas qu’un contrôle efficace des tiques comprend à la fois le chien et son environnement.

Il est donc important de coordonner vos efforts de prévention et de traiter à la fois le chien et son environnement. Consultez votre vétérinaire qui pourra vous recommander un plan efficace de prévention des maladies transmises par les tiques.

retour au début de la page
Les chiens
ne présentent souvent
aucun signe
de la maladie de Lyme
Le risque d’exposition à la maladie de Lyme est probablement plus élevé chez le chien que chez l’humain
La maladie de Lyme a été observée dans les dix provinces canadiennes
×

Avis de rejet de responsabilité

Vous vous apprêtez à quitter le site Web de Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd./Ltée [« BICL »]. Le site rattaché ou tout autre site associé à un lien contenu dans un site rattaché n’est pas sous le contrôle de BICL. BICL n’est pas responsable du contenu d’un tel site, des changements ou mises à jour apportés à un tel site ni de la collecte et du traitement de tout renseignement personnel sur un tel site. De plus, BICL n’est pas responsable pour la diffusion Web ou toute autre forme de transmission reçue de tout site rattaché. Ce lien vous est fourni à titre pratique seulement et son inclusion ne sous-entend aucunement que BICL l’approuve.

Annuler Continuer