Mesure préventive essentielle

Vaccination

Un programme de prévention efficace peut être utile pour prévenir la maladie de Lyme chez le chien

Avec l’aide de vos clients pour minimiser les facteurs de risque environnementaux, un autre moyen de prévenir la maladie est de vacciner l’animal.

Les lignes directrices de l’AAHA sur la vaccination recommandent l’administration d’un vaccin contre la maladie de Lyme pour les animaux présentant un risque spécifique en raison du niveau d’exposition ou du mode de vie.7

Élaborez un programme de prévention de la maladie de Lyme à votre clinique

Un programme efficace de prévention de la maladie de Lyme pourrait inclure les six étapes suivantes:

  1. Dépistage régulier de tous les chiens pour détecter les anticorps à la maladie de Lyme, surtout si vous pratiquez dans une région endémique ou au risque d’exposition à la hausse.
  2. Examen clinique visant à déceler les signes et les symptômes de la maladie.
  3. Interrogation des clients pour connaître les facteurs de risque de la maladie de Lyme du chien.
  4. Traitement – Si le test de dépistage est positif et que le chien présente des signes, il est généralement recommandé d’instaurer une antibiothérapie. Il incombe au vétérinaire de décider s’il faut traiter un chien ayant obtenu un test positif, mais ne présentant aucun signe.
  5. Vaccination – Une fois qu’un traitement est instauré chez le chien positif et symptomatique, il est recommandé de vacciner pour prévenir toute infection subséquente. Dans les régions endémiques pour la maladie de Lyme ou dont le risque d’exposition est à la hausse, on peut vacciner tous les chiens à risque une fois par année et intégrer le vaccin contre la maladie de Lyme au programme de vaccination des chiots.
  6. Collaborer avec les clients pour élaborer un programme efficace de contrôle des tiques.

Les examens annuels permettent de tisser des liens

Il est important de rester en contact avec les clients et leurs chiens pour entretenir de bons liens et ainsi prodiguer des soins préventifs au chien. L’intégration d’un vaccin annuel contre la maladie de Lyme au protocole de votre clinique est un excellent moyen de s’assurer que les clients se présenteront à leur examen annuel.

Les chiens
ne présentent souvent
aucun signe
de la maladie de Lyme
Le risque d’exposition à la maladie de Lyme est probablement plus élevé chez le chien que chez l’humain
La maladie de Lyme a été observée dans les dix provinces canadiennes
×

Avis de rejet de responsabilité

Vous vous apprêtez à quitter le site Web de Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd./Ltée [« BICL »]. Le site rattaché ou tout autre site associé à un lien contenu dans un site rattaché n’est pas sous le contrôle de BICL. BICL n’est pas responsable du contenu d’un tel site, des changements ou mises à jour apportés à un tel site ni de la collecte et du traitement de tout renseignement personnel sur un tel site. De plus, BICL n’est pas responsable pour la diffusion Web ou toute autre forme de transmission reçue de tout site rattaché. Ce lien vous est fourni à titre pratique seulement et son inclusion ne sous-entend aucunement que BICL l’approuve.

Annuler Continuer